in ,

Rwanda : le tweet pour lequel Paul Kagamé a limogé un ministre zélé

Malgré son zèle dans la défense du président Paul Kagame sur les réseaux sociaux, le ministre d’Etat rwandais chargé des questions relatives à la Communauté de l’Afrique de l’Est a été demis de ses fonctions, ce jeudi 9 avril.

C’est dans un communiqué signé de la primature rwandaise qu’Olivier Nduhungirehe s’est retrouvé accusé d’avoir de manière répétée agi sur la base de ses opinions personnelles plutôt qu’en conformité avec les politiques du gouvernement.

Chine : Wuhan s’illumine pour fêter la réouverture des transports

Limogé, le ministre en cause s’est contenté de remercier le président Kagame pour sa confiance.

Pour des proches du régime, aucun doute, c’est bien en raison de certains tweets que le ministre aurait perdu son portefeuille. Comme souvent lors des commémorations, Olivier Nduhungirehe a rendu hommage le 7 avril dernier aux hommes et femmes politiques, hutus modérés, et à leurs familles qui ont perdu la vie dans les premiers jours du génocide.

Lady Gaga : la chanteuse veut se marier et avoir des enfants

Ce tweet n’a pas plu à un commentateur politique célèbre à Kigali, qui l’a critiqué publiquement. Dans un tweet aujourd’hui effacé, le désormais ancien ministre lui a répondu que chaque Rwandais a le droit d’honorer la mémoire de ses proches. Des propos comparés, à mots couverts par son détracteur, à ceux de l’opposante Victoire Ingabire, régulièrement accusée de révisionnisme sur le génocide rwandais.



Saham Ad
Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

AUF / L’AUF-Afrique de l’Ouest recrute

Togo / Coronavirus : l’AUF lance un appel à projets international

Coronavirus au Togo 144 respirateurs artificiels et 2 millions de masques réceptionnés

Coronavirus au Togo : 144 respirateurs artificiels et 2 millions de masques réceptionnés