Credit Photo : DR

Safarel sur DJ Arafat : “Il m’a dit … “, l’artiste fait un gros déballage sur le Daïshi

Safarel Obiang, s’est démarqué dans le genre Coupé Décalé par les chorégraphies qu’il offre à son public dans chaque création artistique. 

Le choix de la danse pour l’artiste n’est pas anodin, il met en pratique un conseil que lui a donné son regretté devancier Arafat DJ pour percer dans la musique en Côte d’Ivoire.

En effet, invité sur un plateau de télévision, ce jeudi 14 octobre 2021, Safarel révèle qu’Arafat était sa source de motivation. 

Il a eu la chance de le fréquenter et bénéficier de ses conseils

“Ma source de motivation était DJ Arafat, il nous a toujours dit dans les maquis et bars, c’est le spectacle qui paye. 

C’est un devancier, il est arrivé où on vise donc quand il te dis, petit, tu fais zook, ça ne peut pas marcher, faut faire du spectacle, tu vas gagner des gombos. Les Ivoiriens aiment danser, s’amuser donc si tu veux avoir de l’argent, si tu veux réussir dans le métier, il faut faire du spectacle.” 

Safarel a pris DJ Arafat aux mots et les clips vidéos de ses chansons ne se font jamais sans du spectacle. Par ailleurs, l’auteur du “Chara dance”, affirme que la réalisation de ses clips est toujours difficile à faire car il travaille sur fond propre donc s’autoproduit. Grâce à son imagination débordante, il développe ses concepts : 

“si tu n’es pas fou et créatif, tu ne peux pas chanter, j’ai un esprit créatif très développé. Je développe mes pas de danse souvent tard dans la nuit.

L’auteur-compositeur ivoirien, confie qu’il ne rentabilise pas toujours le montant qu’il investit dans la réalisation de ses vidéos, mais il travaille avec passion et est fier de hisser le drapeau de son pays à l’international.

Plus d'articles
Cardi B : la sulfureuse rappeuse entre dans l’histoire aux American Music Awards