Saint-Valentin : Un pasteur met en garde contre cette célébration

La fête des amoureux célébrée ce dimanche 14 février n’est pas du goût de tout le monde. Le pasteur fondateur des églises Ministère de la foi du Mont Zion Mike Bamiloye a fait part du risque que courent de nombreux jeunes qui vont célébrer cette journée en forniquant.

Et il n’est pas allé du dos de la cuillère à travers le titre de son message publié sur les réseaux sociaux. Demain (référence au dimanche 14 février 2021, ndlr) est le jour de la mort, a-t-il écrit.

« Demain soir est une nuit du plaisir où de nombreux hommes et femmes avorteront leur destin sur le lit du plaisir sexuel. Le lendemain matin, ce serait terminé. Leur destin sera vendu au diable », a-t-il prévenu.

Faisant référence à la figure biblique qu’est Joseph, il a mis en garde les internautes. « Si Joseph s’était amusé avec la femme de Portiphar, il ne serait jamais arrivé au palais pour voir le type de gloire qu’il a vu. Il a échappé à ce piège qui aurait avorté son destin dont dépendaient tant de vies en Égypte et en pays de Canaan. Il y a une grande histoire dans Proverbes 7: 6-27 », a-t-il poursuivi.

C’est la triste histoire d’un jeune homme sur sa propre Nuit de saint-valentin. Il avait pensé qu’il voulait s’amuser cette nuit-là, il avait pensé qu’il voulait s’amuser, mais il a brisé son avenir au cours de cette nuit de plaisir, a écrit le pasteur.

Pour finir son message, il a partagé ce verset du livre des Proverbes 7: 21-23. ‘’21 Avec son discours séduisant, elle le fit céder, De ses lèvres flatteuses elle le séduisit. 22 Aussitôt il la suivit, comme un bœuf va à l’abattage, ou comme un insensé à la correction des souches 23 Jusqu’à ce qu’une flèche frappe son foie. Alors qu’un oiseau se précipite vers le collet, Il ne savait pas que cela lui coûterait la vie.




Plus d'articles
Côte d’Ivoire : Ouattara annonce la démission de Guillaume Soro pour février