Salaire, primes, avantages… Le juteux contrat de Kylian Mbappé au PSG

Les contrats des stars du foot sont des sources de fantasmes et gardés bien secrets. Mais Phénomène, une biographie par le journaliste Arnaud Hermant à paraître jeudi 9 mai, donne des détails concernant celui de Kylian Mbappé. Le Journal du dimanche en publie certains.

Transféré de Monaco au PSG à l’été 2017, le jeune attaquant touche 20,7 millions d’euros brut par an, avec un salaire mensuel de 1 468 122 euros brut pour l’année 2018-2019, auquel s’ajoute une prime d’éthique de 259 080 euros brut.

Une rémunération qui, selon le livre, évolue à la hausse chaque année : sans prendre en compte les primes, le jeune homme touchera 1 625 836 euros brut par mois pour la saison 2019-2020, puis 1 783 550 pour l’année 2020-2021.

Dans la biographie consacrée à Kylian Mbappé, le journaliste de L’Equipe affirme que l’attaquant est également parvenu à négocier certains points de son contrat avec le PSG. En quittant Monaco, il a obtenu une prime à la signature s’élevant à 11 millions d’euros brut et a fait inscrire dans son contrat une prime au Ballon d’or.

Le joueur de 20 ans touchera un peu plus de 1,1 million d’euros brut s’il obtient un jour la distinction. En cas de blessure supérieure à trois mois, le PSG s’est également engagé à maintenir la rémunération de son attaquant.

Argent de poche

Dans les extraits du livre dévoilés par Le Journal du dimanche, on apprend également que Kylian Mbappé profite d’avantages qui ne sont pas liés à sa rémunération. En plus de pouvoir faire bénéficier cinq de ses proches de places VIP à chaque rencontre au Parc des princes, le joueur touche une enveloppe mensuelle de 30 000 euros de la part du PSG afin de couvrir ses frais. Selon le journaliste de L’Équipe, ces derniers peuvent notamment couvrir le paiement de son loyer, d’un concierge ou d’un chauffeur, Kylian Mbappé n’ayant pas encore son permis de conduire. Son déménagement du sud de l’Hexagone à la capitale et une trentaine de nuits à l’hôtel ont également été pris en charge par le club parisien, à hauteur de 5 000 euros, lors de son transfert.

Souhaitant que sa rémunération nette reste la même, Kylian Mbappé a obtenu du club qu’il s’engage à payer pour lui en cas de redressement fiscal, s’il « a été mal conseillé dans ses placements, par exemple par son employeur », précise le livre, cité par le JDD.

Pour l’ensemble de ces avantages, Kylian Mbappé est tout de même soumis à une contrepartie et doit communiquer chaque année au club son avis d’imposition. Il s’engage également à participer aux actions publicitaires et promotionnelles du PSG.

Plus d'articles
Mercato/TFC : le Camerounais Stéphane Mbia résilie son contrat, 4 mois après son arrivée