Sale temps pour Makosso Camille ! Des femmes journalistes en colère

L’Association des femmes journalistes de Côte d’Ivoire (AFJ-CI) est très remontée contre le général Makosso Camille, dont les sorties ont secoué les réseaux sociaux il y a quelques jours. Dans un communiqué, la présidente Marlyse Konan a dénoncé les agissements du roi de la marmaille. 

Le frère aîné de Lolo Beauté a récemment révélé avoir couché avec la belle Sarra Messan qu’il a même traité de “gibier”. 

Sévèrement critiqué sur la toile, Makosso a sèchement répondu à ses détracteurs, en affirmant qu’il n’avait pas honte de ses ébats. 

Ces propos du général Makosso ont donc poussé l’AFJ a tapé du poing sur la table. ‘’ Depuis quelques semaines l’association des femmes journalistes de Côte d’Ivoire est interpellée par des journalistes sur les agissements d’un présumé pasteur ivoirien. 

Ce dernier, nommé Makosso Camille alias la marmaille, a agressé des femmes dans une vidéo récemment. D’autres vidéos dans lesquelles Monsieur Makosso Camille agresse les femmes nous ont été également envoyées ‘’, a déploré Marlyse Konan. 

Les femmes journalistes de Côte d’Ivoire voudraient “attirer l’attention des autorités compétentes à rappeler à l’ordre l’individu en question afin de mettre fin à cette violence à l’égard des femmes et des filles”. 

Par ailleurs, l’AFJ Côte d’Ivoire “invite les patrons et patronnes de presse et créateurs et créatrices de contenus à être vigilantes sur la sensibilité des angles des sujets traités”. 

Marlyse Konan a tenu à rappeler que son organisation se tient à la disposition des populations ivoiriennes pour servir de canal pour dénoncer tout cas de violence basée sur le genre (VBG) en Côte d’Ivoire. 

Pour l’heure, l’homme, très actif sur les réseaux sociaux, n’a pas encore réagi.

Similaires