Trois mois après la disparition du patron de la « Yorogang » Dj Arafat, l’influenceuse camerounaise Nathalie Koah a exprimé sa désolation au sujet de cette perte enregistrée dans l’univers du show-biz africain.

Claude LeRoy : « C’est le meilleur match qu’on ait fait depuis que je suis au Togo »



C’était sur Vibe Radio en Côte d’Ivoire où elle s’est rendue pour promouvoir son nouveau projet éditorial, « Renaître ».

Nathalie Koah a révélé qu’elle appréciait énormément Dj Arafat et regrette le départ précoce de l’idole de la jeunesse.

Mort de DJ Arafat : Meiway dénonce une attitude désinvolte des autorités ivoiriennes

« Franchement, j’avoue que j’ai très mal vécu la perte de ce grand artiste africain. On perd un artiste authentique, vrai, trop vrai même, au point de sembler choquer les uns et les autres dans ce qu’il faisait. C’est vrai que les gens avaient l’impression qu’il disait des choses qui pouvaient blesser. Mais reconnaissons-le, c’était quelqu’un qui était vraiment authentique. Dommage qu’il soit parti trop tôt, nous continuons de le pleurer », a confié l’auteure de ‘Renaître’

Avec Le Bled