Samuel Eto’o menacé : 1 million de… pour soutenir le président de la Fecafoot

Face à la menace d’annulation du processus électoral qui a abouti à l’élection de Samuel Eto’o à la tête de la Fecafoot, un collectif de fans de football a engagé une pétition de soutien en faveur du Pichichi

Plusieurs personnes croyaient que la sérénité était totalement venue dans le milieu du football camerounais avec l’élection de Samuel Eto’o comme nouveau président de la Fecafoot. Cependant, une correspondance du Tribunal arbitrale du Sport (TAS) reçue la semaine dernière fait planer le spectre d’une autre annulation du processus électoral qui a abouti à l’élection de l’ancien capitaine des Lions Indomptables.

Sans rentrer dans le contenu juridique, il faut dire que la lettre du TAS a donné comme un punch aux ennemis et adversaires de Samuel Eto’o. Ils sont ainsi convaincus que cette élection sera purement et simplement annulée, au regard des conclusions de la correspondance du TAS. 

Suffisant pour susciter l’ire des fans du football pour qui la mise à l’écart de Samuel Eto’o sera une véritable injustice, tant le tout nouveau président de la Fecafoot, en deux mois seulement fait bouger les lignes.

« On a vu les Lions Indomptables finir une compétition sans qu’on ne parle des problèmes de primes, il y’a une nouvelle approche dans le management des Lions indomptables, les acteurs du Football sont respectés, on annonce des infrastructures sportives… Eto’o est l’homme de la situation. Il faut le laisser travailler », explique Hermuold Takam membre du groupe FECAFOOT : TOUCHE PAS A ETO’O FILS.

Ce collectif suggéré et encadré par le journal Week-Infos compte se déployer dans les 10 régions avec un objectif fort simple : recueillir en une semaine 1000 000 de signatures de soutien pour le président. 

Similaires