Samuel Eto’o : « Nous ne sommes pas là pour plaire à qui que ce soit » ; sortie musclée de la star

Le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o ne s’est pas empêché de tacler violemment l’équipe d’Algérie, ainsi que l’équipe de la Côte d’Ivoire. Celui-ci est au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux parce qu’il n’a pas voulu délocaliser le match qui opposera l’Algérie et la Côte d’Ivoire.

Sur les réseaux sociaux, la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) a essuyé pas mal de critiques pour ne pas avoir voulu délocaliser la rencontre. Et ce mardi, le président de la Fecafoot Samuel Eto’o a sifflé la fin de la récréation et a interpellé les responsables des deux équipes.

“Je n’ai rien à dire concernant le stade Japoma, mais je veux juste dire aux responsables des équipes nationales algérienne ou ivoirienne que même le président de la FIFA a voulu changer la date et le lieu de la CAN et il n’a pas pu. Nous ne sommes pas là pour plaire à qui que ce soit ou pour offrir des cadeaux”, déclare Samuel Eto’o au sujet de la délocalisation du match Algérie – Côte d’Ivoire.

De tous les stades qui accueillent la Coupe d’Afrique des Nations 2021, aucune pelouse n’a fait autant jaser que celle du Stade Omnisport de Douala. En effet, dépourvue du gazon à plusieurs endroits, l’état catastrophique du stade Japoma a fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis l’ouverture de la CAN à Douala, au Cameroun.

Et c’est bien dans cette enceinte de Japoma que se jouera le choc Cote d’Ivoire-Algérie ce jeudi soir à 16 heures GMT.

Similaires