Washington accuse trois membres de la famille Gupta d’avoir mis en place un important réseau de corruption en Afrique du Sud.

Le témoignage extraordinaire d’un franc-maçon converti à Lourdes



Le département du Trésor accuse trois frères Gupta et un homme d’affaires qui avaient des liens étroits avec l’ancien président Jacob Zuma de corruption et de détournement des biens de l’État.

Ce département, accuse les Gupta d’avoir conspiré avec Jacob Zuma pour obtenir des contrats gouvernementaux juteux , en violation des règles en vigueur.

Les entreprises américaines et internationales ayant des filiales aux États-Unis se voient interdire toute activité avec ces quatre hommes.

Les autorités américaines parlent de plusieurs milliards de dollars de fonds publics sud africains détournés.

Les Guptas qui sont d’origine indienne ont toujours nié tout acte répréhensible.

Togo : le groupe NSIA recrute (10 octobre 2019)

Ils avaient précipitamment quitté l’Afrique du Sud , après le départ du pouvoir du président Jacob Zuma emporté entre autres par ce scandale de corruption.

Le gouvernement sud-africain a salué ces sanctions qui concernent le gèle des avoirs américains appartenant aux trois frères Gupta.

Avec BBC