Sanlam renforce sa présence au Mali et consolide ses activités d’assurance en Afrique Centrale et de l’Ouest

Sanlam a finalisé une transaction avec le Groupe NSIA visant à renforcer sa présence au Mali, via l’acquisition des activités d’Assurance Vie & Non-Vie de NSIA. Cette démarche est conforme à notre stratégie d’acquisitions ciblées pour conforter notre position parmi les trois premiers acteurs des marchés de l’assurance Vie et Non-Vie.

Aux termes de cette transaction, Sanlam cède également ses activités d’Assurance Non-Vie au

Congo et en Guinée à la NSIA. En outre, Sanlam lui cédera ses activités d’Assurance Vie au Togo et au Gabon, tout en continuant à y développer son positionnement de leader dans ses activités Non-Vie. L’objectif est ainsi de réaliser l’ambition du Groupe de se hisser au rang des 3 premières compagnies d’assurance sur tous nos segments et marchés d’activités choisis.

Ces transactions traduisent l’ambition panafricaine de Sanlam, dont la réalisation nécessite l’acquisition d’une certaine taille sur chacun de ses territoires, à travers une croissance organique et une consolidation du marché par le biais d’acquisitions ciblées.

La cession de certaines activités offre aujourd’hui à Sanlam l’opportunité de mieux canaliser ses ressources et ses efforts. Le Groupe continuerait à apporter son soutien aux marchés et aux activités qui ne font plus partie de son périmètre via de nouvelles approches, y compris de futurs partenariats.

Par ailleurs, Sanlam continuera à déployer ses stratégies multinationales et panafricaines via ses plateformes à Casablanca et Lomé. Celles-ci poursuivront ainsi la coordination et la gestion habituelles de nos programmes via notre réseau SPA ou à travers des accords de partenariat.

En outre, Sanlam Group continuera également à explorer toutes les opportunités de croissance rentable ainsi que de nouveaux marchés, conformément à sa vision stratégique.

A noter, enfin, que l’ensemble de ces opérations demeure lié à l’obtention des autorisations statutaires et réglementaires nécessaires.

Plus d'articles
Meghan Markle : ce dernier sale coup réservé à Kate Middleton et William