Crédit Photo: Défistock.com

Santé / Femmes : voici les dangers du port de string, les médecins alertent sur…

Le slip est un accessoire incontournable dans la lingerie féminine, utilisé comme un outil de séduction et d’attraction.

Cependant, le caleçon peut se révéler être la source de nombreux problèmes de santé chez la femme, surtout s’il est mal choisi.

Sur le marché, les commerçants offrent toute une gamme de sous-vêtement féminin des moins chers au plus chers, des plus provocateurs au simple dessous pour mieux sentir.

Si certaines optent pour la simplicité, d’autres quant à elles ne jouent pas dans la dentelle.

Et ces dernières années, un type particulier de sous-vêtement a vu le jour et enregistre un franc succès auprès des dames : le string, une sorte de caleçon avec des cordes et sans l’espace traditionnel qui recouvre les fesses.

Malgré son côté séducteur et le fait qu’il ne laisse pas de traces sous les robes et jupes moulantes, il a des inconvénients sur la santé.

Des problèmes sur lesquels ont alerté les docteurs Shieva Ghofrany, obstétricienne et gynécologue et Jill Maura Rabin, professeur à Clinical Obstetrics & Gynecology and Women’s health à l’Albert Einstein College of Medicine aux États-Unis.

Selon eux, le port du string peut augmenter les risques d’infections urinaires et vaginales chez les personnes qui sont prédisposées à cela. Aussi, l’irritation de la peau, même en l’absence des hémorroïdes, reste élevés.

En effet, la forme fine du string ainsi que la matière avec laquelle il est fabriqué, dentelle en général, ne sont pas du tout douce envers cette partie intime et délicate et peuvent créer des inflammations.

Voilà pourquoi le Dr. Ghofrany souligne l’importance de porter des sous-vêtements en coton. Cette matière permet à la peau de respirer, contrairement à la dentelle ou toute autre matière synthétique qui retiennent l’humidité dans cette zone et donc favorisent la prolifération des bactéries, pouvant causer des infections.

En outre, le fait que le string soit de forme aussi fine, il laisse la vulve exposée parce qu’elle n’est pas entièrement couverte. Elle entre donc en contact avec les vêtements portés en dessus, jeans, pantalons… qui sont souvent fabriqués avec des matières synthétiques aussi comme le lycra.

Mais pas que, cette lanière fine du string, placée au niveau de l’entrejambe, se déplace facilement et peut ainsi causer le transfert de bactérie d’une partie à l’autre. Ainsi, d’après le Dr. Rabin, si l’arrière du string contient des bactéries, E. coli notamment, elles peuvent facilement se retrouver dans le vagin, si vous êtes physiquement actives.

Plus d'articles
Togo : panique totale, encore un mort par pendaison signalé