in

Santé / Perte de poids : ces 10 erreurs qui compromettent vos efforts

L’obésité reste l’une des maladies qui n’a toujours pas de traitement médical radical, fiable et sans effets secondaires élevés. Elle stresse des millions de gens à travers le monde et est à la base de plusieurs maladies à l’issue souvent fatale.

Pour combattre ce tueur silencieux, beaucoup se mettent au régime alimentaire pour perdre du poids. Mais dans cette course effrénée vers la perte du poids, il y a tout de même des erreurs qu’il vaut mieux éviter. Passage en revue de dix situations liées au régime, en somme des solutions variées et à l’efficacité relative selon le contexte et le type de personne :

« Il faut un sursaut d’orgueil en Afrique face au coronavirus », Samuel Eto’o

  1. Diète trop rigide

Les personnes qui observent leur diète 90 % du temps, peuvent se réjouir d’être parvenues à leur fin. Pour ce qui est des 10 % restants, ils sont réservés aux petits plaisirs, comme cette boisson irrésistible ou ce repas avec des amis ayant la réputation de raffoler de tout ce qui vous est interdit.

  1. Régime draconien

Pour atteindre et maintenir un poids corporel réaliste, il faut suivre un régime alimentaire équilibré, composé d’aliments nutritifs, qui servira à prévenir les maladies et à assurer une énergie et un bien-être psychologique optimal.

  1. Carence en protéines

Un adulte pesant 130 kg peut facilement consommer 70 g de protéines par jour. Cet apport protéiné est généralement faible en gras et en calories.

  1. Manque de sommeil

Les gens qui ne dorment pas suffisamment secrètent généralement plus de cortisols, une hormone responsable de l’augmentation du niveau de stress ; ce qui par le fait même activerait le mécanisme d’accumulation de gras.

Coronavirus : Kim Jong-un, le Nord-Coréen qui n’a pas besoin de masque

  1. Programme d’entraînement trop routinier

En variant le nombre de répétitions, et en alternant les exercices cardiovasculaires et d’endurance, on réussira à éviter la monotonie. « Il faut à tout prix introduire quotidiennement une routine différente », précise Pasternak.

  1. Éviter de sauter les repas

Il est erroné de croire qu’un régime alimentaire soit une solution temporaire ne visant que l’objectif escompté.

  1. Les excès de la fin de semaine

D’après certains chercheurs, les gens ignoreraient qu’ils ont tendance à manger davantage en fin de semaine, en particulier le samedi, journée durant laquelle ils consommeraient plus de gras. Les calories ainsi absorbées auraient pour effet de diminuer le processus de la perte de poids.

  1. Comptoir de cuisine encombré

Il est difficile de faire un choix santé dans une cuisine où s’entassent toutes sortes d’objets disparates. Pourriez-vous manger dans un restaurant où règne la pagaille ?

  1. Reprendre ses mauvaises habitudes

Tenir un journal alimentaire pendant quelques jours pour faire le suivi de votre consommation vous permettra d’avoir une idée réaliste de ce que vous mangez. Les recherches indiquent que les personnes consignant la quantité d’aliments consommés sont plus susceptibles de perdre du poids.

Le top 10 des aliments qu’il ne faut pas mettre au frigo

  1. Impatient de maigrir

N’oubliez pas qu’il vous a fallu des années pour atteindre votre poids actuel, par conséquent, il vous faudra également du temps pour le perdre. Les personnes qui maigrissent graduellement sont plus susceptibles de maintenir leur poids idéal sur une plus longue période.

En somme le régime n’est pas une punition, loin s’en faut. Il n’est pas non plus une course effrénée vers la perte de poids. Un bon régime doit donc tenir compte de plusieurs facteurs liés à la santé et aux habitudes de celui qui le pratique. En cas de doute, il est toujours conseillé d’avoir l’avis d’un diététicien ou d’un médecin.



Kylie Jenner : Drake s’en prend à la star dans un morceau puis s’excuse

États-Unis : la maladie de Kawasaki s’attaque désormais aux jeunes adultes