Le kaolin est une argile blanche, friable souvent utilisée dans l’industrie du papier, la médecine ou la fabrication de porcelaine. Communément appelé “kalaba” sous sa forme commercialisée dans les marchés locaux, le kaolin est très apprécié par de nombreuses femmes, surtout en période de grossesse.

Du kaolin en commercialisation dans un marché

En consommation, il se présente sous diverses formes, non fumé ou traité, rouge kaolin, fumé, et même salé. Et les femmes en raffolent. Pour certaines, la consommation du kalaba est devenue une véritable addiction.



Pour une autre catégorie qui en consomme au quotidien le kalaba sert parfois de digestif après chaque repas.

Même si ces femmes prêtent au kaolin de nombreuses vertus, docteur Jean Megnaglo, spécialisé en gynécologie, affirme au contraire, que le kalaba n’est pas un produit comestible, car c’est de l’argile très mal digérée par l’organisme. Et les conséquences sur la santé à long ou à court terme, sont dangereuses, voire irréversibles.

Les dangers du kalaba pour la santé

Du kaolin à l’état brut

Ils sont nombreux. L’anémie ou le manque de globules rouges dans le sang. L’anémie provoque ainsi une fatigue intense, des vertiges importants, un pouls faible et rapide. Le patient se sent faible et éprouve des difficultés respiratoires.

À part l’anémie, la consommation régulière du kalaba provoque des ballonnements du ventre ainsi que la constipation. Plus grave encore, la consommation d’argile peut boucher les trompes des femmes créant des risques de stérilité ou encore de fragilisation de l’intestin.

Le cas alarmant des femmes enceintes

Selon les spécialistes, la croyance selon laquelle le kalaba diminue les nausées liées à la grossesse est fausse. Les femmes enceintes qui en consomment régulièrement mettent, par contre, en danger la vie du bébé.

Lors de l’accouchement, il arrive que l’enfant vienne au monde enveloppé d’une pâte toute blanche sur le corps et dans la bouche. Et c’est le signe que la mère consommait de l’argile durant la grossesse.

En outre, le kalaba provoque un retard de croissance avec un faible poids chez le nouveau-né.

C’est donc plus raisonnable d’affecter le kalaba à la fabrication des calebasses et des poteries cuites au four, à l’usage domestique ou culinaire. L’argile peut également servir dans la beauté.