Au sein de l’église de la renaissance divine à Mahouata à Pointe-Noire, règne un climat de suspicion entre fidèles et pasteur à cause d’une sanction contre un fidèle imposée par le pasteur titulaire. Jean Baptiste Koumba, une fidèle de première heure de cette église a été interdit d’accès par le pasteur qui l’accuse d’être un infiltré et trouble-fête.

Jean Baptiste Koumba, avait refusé de cautionner la comédie du pasteur pendant le culte du dimanche, qui consistait à faire tomber les fidèles en les soufflant un mouchoir blanc. Le fidèle avait même été obligé de tomber par un membre du bureau de l’église, mais avait refusé.



Lire aussi : RDC : Tuerie dans l’Ituri cette semaine, plus de 50 de morts

Se sentant humilié devant son église, le pasteur a instruit son bureau à prendre toutes les dispositions afin que le fidèle Jean Baptiste Koumba n’y mette plus pieds jusqu’à nouvel ordre. Au cours d’une réunion restreinte du bureau de l’église, il a été signifié au fidèle sa tête dure, et ses prises de position contre le pasteur. «  Si réellement ce mouchoir avait une puissance divine, je serai tombé » a riposté le fidèle.

Depuis un moment, une partie des membres de l’église, reprochait au pasteur sa mégalomanie et tendance à prioriser les dîmes et quête dans ses prêches, au détriment de la vraie parole. Le pasteur assimilait même le refus d’un visa Schengen à la sorcellerie, et organisait des veillées de prière payantes en faveur des candidats au voyage.