in ,

Sécurité : voici les mots de passe les plus courants en 2020 (à éviter)

La sécurité d’un compte est fonction du mot de passe sensé le protéger. Il importe donc de le choisir de façon assez sophistiquée pour que les hackers ne puissent les craquer et avoir accès aux données. Chose que la plupart néglige, malheureusement comme l’indique la liste de mots de passe les plus fréquents en 2020 établie par NordPass. 

D’ailleurs le code le plus populaire de 2020, «123456», dévoilé ce jeudi 19 novembre par le service de stockage de mots de passe avec chiffrement est assez éloquent. Sa cote de sécurité est quasi nulle. Pour preuve, rien que cette année, les comptes Internet protégés par «123456» ont été piratés plus de 23 millions de fois.

200 mots de passe pas du tout sécurisant

Dans le classement des 200 mots de passe les plus fréquents de l’année qui peuvent en majorité être craqués en moins d’une seconde, le top 10 des pires comprend en outre les combinaisons «123456789», «picture1», ainsi que «password», «12345678», «111111», «123123», «12345», «1234567890» et «senha» («mot de passe» en portugais).

Alors que le piratage de «senha» nécessite 10 secondes, il faut trois heures pour «picture , un nouveau venu dans le classement, selon NordPass.

Préférant les mots de passe simples et faciles à mémoriser, indiquent les analystes de la société, les mots vulgaires, des prénoms et des plats servent aussi très souvent de mots de passe aux utilisteurs. Choix non judicieux, comme susmentionné, et à éviter absolument.

Comment choisir un code de sécurité d’un compte sur Internet ?

«Évitez d’utiliser des mots du dictionnaire, des combinaisons de nombres ou de touches adjacentes. Par exemple, «password», «qwerty» ou «123456» sont des mots de passe terribles, car ils sont trop faciles à déchiffrer. De plus, évitez les caractères répétitifs, tels que «aaaa» ou «123abc», et ne choisissez en aucun cas des mots de passe basés sur des informations personnelles qui pourraient ne pas être totalement confidentielles, telles que votre numéro de téléphone, votre date de naissance ou votre nom», conseille NordPass, précisant d’éviter d’utiliser les mêmes mots de passe sur plusieurs comptes, rapporte Sputnik. 

Pour chaque compte, un nouveau mot de passe ; il faut les rendre les plus longs possible, composés de 12 caractères ou encore plus. La règle est simple : plus le code est long, plus il est difficile à déchiffrer.

«Utilisez un mélange de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et de symboles pour réduire considérablement le risque de déchiffrage. Changez vos mots de passe au moins tous les 90 jours. Pour créer un mot de passe complexe et robuste, profitez d’un générateur de mots de passe», note le service.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Présidence de la CAF : Jacques Anouma reçoit le soutien de l’État ivoirien

Togo / Défaite des Éperviers : le message de Fo-Doh Laba