Semaine de travail de 4 jours sans réduction des salaires : ce pays fait le pas

Les détails du projet de transfert des entreprises vers une semaine de travail de quatre jours, soit 32 heures, sans modification du salaire des employés, sont en cours d’élaboration en Espagne.

Selon le journal espagnol El Confidencial le ministère espagnol de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme et les représentants du parti politique Más País planchent dessus et les consultations de travail ont commencé après approbation à la fin de la semaine dernière d’un projet pilote montrant les avantages d’une semaine de travail de quatre jours sans réduction de salaires.

Un plan pour aider les entreprises qui veulent, dans le cadre du dialogue social, améliorer leur productivité, réduire leur impact sur l’environnement et améliorer la santé de leurs employés en réduisant leur temps de travail, devra être élaboré.

Le gouvernement allouera 50 millions d’euros, dans le cadre de l’essai, fonds provenant des 140 milliards d’euros alloués à l’Espagne via les fonds européens de lutte contre le Covid-19, pour aider les entreprises volontaires qui recevront la somme sous forme d’aide directe, précise le journal Cuatro Poder. Sputnik précise que pour ce projet, une adaptation de la semaine de travail à quatre jours ouvrés de 10 heures chacun pour participer au projet n’est pas acceptée. 

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Appel à candidatures pour les bourses de la Banque mondiale