in ,

Sénégal / Dissolution du gouvernement : la réaction surprenante d’Abdou Mbow

Abdou Mbow, le Premier vice-président de l’Assemblée nationale n’est pas surpris par le remaniement ministériel annoncé par le chef de l’État, Macky Sall, en Conseil des ministres tenu ce mercredi 28 octobre 2020.

« Le président nomme aux fonctions civiles et militaires, a réagi Abdou Mbow, sur iRadio. Aujourd’hui, il pense que pour pouvoir traverser cette pandémie, il va falloir faire de sorte que les choses marchent mieux. Je pense qu’on est dans une période où le président de la République a fait une relance de l’économie, avec un PAP 2 ajusté et accéléré, nous pensons que ce sont des raisons pour lesquelles il doit pouvoir revoir son équipe pour répondre aux attentes. Aujourd’hui, cela peut se justifier par rapport à cette pandémie qu’on a traversée et qui a, un peu, bouleversé l’économie sur le plan mondial. Donc, on peut s’attendre à une équipe qui va répondre aux aspirations du chef de l’État par rapport à sa vision ».

« L’économie a été durement touchée par cette pandémie, espérons que l’équipe qui viendra va pouvoir sortir le Sénégal de cette période », a prié Abdou Mbow. La nouvelle est tombée ce mercredi 28 octobre 2020, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres.

Le décret mettant fin à l’exercice du gouvernement sortant et celui annonçant la formation de la nouvelle équipe sont attendus. Dans tous les cas, ce changement intervient dans un contexte lourd marqué par le coronavirus et la recrudescence du phénomène ’’Barça wala Barsakh’’ avec des hordes de jeunes qui empruntent des pirogues pour rallier l’Espagne, souvent au péril de leur vie. D’ailleurs, plusieurs dizaines de morts sont recensés ces derniers jours.

source : senenews.com




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Football : José Anigo doit trouver cette somme pour éviter la prison

Côte d’Ivoire / Violences électorales : Ouattara accuse l’opposition « d’envoyer des gens à la mort »