in ,

Sénégal : le Président Macky Sall a officiellement réceptionné le Train express régional

Macky Sall et son épouse Marième Faye, lors de la cérémonie de réception du TER, à la gare de Dakar, le 14 janvier 2019. © DR / Présidence sénégalaise.

Un des chantiers majeurs du premier mandat de Macky Sall, le Train express régional (TER), a été officiellement réceptionné ce mardi 14 janvier 2019 à Dakar.

Macky Sall, Marième Sall, Train express régional, TER, Dakar, Diamniadio
Macky Sall et son épouse Marième Faye, lors de la cérémonie de réception du TER, à la gare de Dakar, le 14 janvier 2019. © DR / Présidence sénégalaise.

La réception du Train express régional (TER) qui, dans un premier temps, reliera en quarante-cinq minutes Dakar à Diamniadio (36 km), s’est faite dans les délais annoncés depuis le lancement des travaux par Macky Sall, en décembre 2016.

Un voyage inaugural en provenance de Diamniadio est attendu cet après-midi à la gare centrale de la capitale sénégalaise.

Ce projet phare, conçu pour desservir la ville nouvelle de Diamniadio et la grande banlieue dakaroise, a coûté 656 milliards de francs CFA (1 milliard d’euros) dans sa phase 1, selon les chiffres fournis par les services de la Primature sénégalaise.

Sept trains supplémentaires seront acquis dans le cadre de la 2e phase dont « les études de faisabilité détaillées ont été déjà réalisées pour gagner du temps. Il ne reste que la mobilisation des financements », selon Macky Sall.

Selon ce dernier, l’exploitation commerciale du TER sera effective dans quelques mois. « Il reste à finaliser quelques détails techniques, logistiques, sécuritaires, de sûreté… ».

Le tarif annoncé est de 1 500 FCFA en aller simple.

Ce premier train rapide de l’histoire du pays, qui fonctionne à l’électricité et au diesel, devra transporter environ 115 000 passagers par jour et desservir, outre les gares principales de Diamniadio et de Dakar, quatorze stations de banlieue (Bargny, Rufisque, Keur-Mbaye-Fall, Thiaroye, Pikine, Hann, etc.).

Avec JeuneAfrique



Gabon, conseil des ministres, Ali Bongo,

[Gabon-Dernière minute] Le Conseil des ministres de ce mardi annulé

Musique : le torchon brûle entre Maître Gims et Wati-B

Musique : le torchon brûle entre Maître Gims et Wati-B