Sénégal : les dons de sang affluent pour secourir les blessés

Seulement les journées de mardi et mercredi, le Centre national de transfusion sanguine au Sénégal a enregistré environ 500 dons. Un afflux encensé par son directeur, le professeur Saliou Diop : « On ne peut que se réjouir de cet appel des jeunes, même s’il faut reconnaître qu’il n’y a pas eu d’augmentation réelle de l’utilisation avec ces manifestations, ça nous permet de maintenir nos stocks et de parer à toute situation. »

Et les arrivées ne cessent pas. Devant le centre, notamment, on peut voir une longue file d’attente. Ces étudiants ont répondu à un appel lancé sur les réseaux sociaux. « Puisque ces jours-ci, on n’a pas cours, on est venus pour les blessés, dans le camp des manifestants, de même que pour les forces de l’ordre. C’est une contribution pacifique, on peut dire », ont-ils déclaré.

Et d’ajouter : « Ça nous choque vraiment parce que, ici au Sénégal, nous les jeunes en tout cas, c’est la première fois qu’on voit autant de sang couler ».

C’est la première fois que Ndèye Fatou Mbow, 21 ans, vient donner son sang : « Ça pique un peu, mais ça va. C’est un acte citoyen, parce que ça contribue à sauver des personnes qui sont dans le besoin ».

Ismaïla, 20 ans, lui-même a participé aux manifestations la semaine dernière : « J’ai vu des blessés, ça m’a vraiment marqué. Ça fait partie des raisons pour lesquelles je suis venu ».

Notons que la Croix-Rouge sénégalaise, qui a porté secours à 590 blessés, souligne que ce bilan est près de 4 fois supérieur au nombre de blessés enregistrés en plus de 3 semaines lors des violences pré-électorales de 2011-2012.

Avec RFI

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Etats-Unis : Donald Trump donne son ‘OK’ pour la fabrication d’un missile « super chouette »