Au Sénégal, les contestations nées de la nomination du nouveau Directeur général de l’Ipres, Amadou Lamine Dieng, par décret présidentiel, ont eu un échos favorable au Palais.

L’épouse de Carlos Ghosn «lance un appel à Emmanuel Macron»



Selon le journal « Les Echos » , cité par Senenews, le président Macky Sall a décidé de surseoir au décret en question. Il avoue avoir été abusé par son entourage. A la source d’ajouter que le Président du Conseil d’Administration, Racine Sy, a convoqué une réunion de sortie de crise, ce mercredi, pour se pencher sur cette affaire.

Gabon : Ali Bongo se débarrasse de sa sœur Pascaline Bongo

Pour rappel, les textes de l’Institution de prévoyance retraite et de sécurité sociale (Ipres) indiquent clairement que le Directeur général est nommé par la Conseil d’administration. Donc, le président de la République n’a pas la prérogative de le faire à la place dudit conseil.