Sénégal : RFI s’arrache plus d’audience avec le journal en langues locales

Facebook
Twitter
WhatsApp


On ne peut mieux attirer un peuple que par sa langue. Radio France Internationale (RFI) l’aurait mieux compris.

Les ambitions de RFI ont toujours été gigantesques, s’agissant de la grandeur du champ couvert par ses ondes. Elle prend donc les dispositions qu’il faut pour que son rêve soit atteint.

Église Catholique : bientôt des prêtres mariés et l’ordination diaconale pour les femmes ?

À part le Français, Radio France Internationale émet en plusieurs autres langues, notamment européennes et africaines. Et le Sénégal fait partie des pays dont certains dialectes sont utilisés. Des rédacteurs en ligne, rédigeaient des articles en mandenkan et en fulfulde, deux langues locales sénégalaises.

Le mardi, 22 octobre 2019, RFI matérialise sa politique de proximité au Sénégal en inaugurant son bureau de rédaction dans les deux langues précitées. Ce sera une manière pour elle de se rapprocher de ses auditeurs, mieux encore, de leur fournir l’actualité locale et africaine surtout dans des langues qui sont les leurs.

Par ailleurs, Radio France Internationale attache du prix aux cultures sénégalaises et souhaite user de ce rapprochement pour organiser des émissions dont le taux de participation serait important.

Une femme de 28 ans tuée par sa collègue jalouse de sa promotion

Pour la PDG de France Médias Monde Marie-Christine Saragosse, c’est du moins ce qui est perçu, c’est une opportunité pour corriger les déformations d’informations, dues aux reformulations dans les traductions.

RFI ne compte pas s’arrêter là. Elle compte conquérir tout l’auditoire africain par cette même politique linguistique de rapprochement.