Depuis sa sortie de prison jusqu’aujourd’hui, l’ancien député et Maire de Dakar a effectué des visites d’échanges avec les chefs religieux du pays et des partenaires politiques.

Togo – Violences sexuelles sur les jeunes filles : Plan International met les bouchées doubles



Ce n’est que l’après-midi de ce lundi 21 octobre, qu’il a décidé de s’exprimer au peuple sénégalais.

Son message s’est principalement basé sur son avenir politique, sans doute, le fruit de ses multiples visites.

Togo / Zanguéra : il écrase une femme pour un litige foncier

Le 30 août 2018, Khalifa Sall avait été condamné, en appel, à cinq ans d’emprisonnement et à une amende de 5 millions de francs CFA (7 620 euros) pour faux et usage de faux et escroquerie portant sur des fonds publics. Son procès portait sur la gestion de la Mairie de Dakar dans laquelle il est accusé d’avoir détourné entre 2011 et 2015, par le biais de fausses factures, 1,83 milliards de francs CFA. Il avait affirmé qu’il s’agissait de fonds politiques dont tous les Maires de Dakar avaient bénéficié avant lui.