in ,

Sénégal : Dakar sous la menace d’un risque d’explosion similaire à celle de Beyrouth

Au port autonome de Dakar (Sénégal), 3 000 tonnes de nitrate d’ammonium sont entreposées. C’est cette même substance qui avait explosé le 4 août dernier au port de Beyrouth au Liban faisant 171 morts et 6 000 blessés. Elle sert à fabriquer de l’engrais et des explosifs.

Explosion au Liban : un mandat d’arrêt émis contre le directeur des douanes

Le haut commandant du port a confirmé l’entreposage de ce produit dangereux et a rassuré la population.

Le propriétaire de ce stock a été mis en demeure d’enlever, et sans délai, la cargaison en dehors de la capitale, mais il attend toutefois l’autorisation du ministère de l’Environnement pour faire ce transfert vers un site de stockage à Diamniadio, une ville nouvelle à une quarantaine de kilomètres de Dakar.

Covid-19 : le Sénégal renforce ses mesures barrières

Ce mercredi 19 août 2020, le président a confié aux ministres de l’Intérieur et de l’Environnement, la mission de mettre en œuvre un plan national de recensement, d’audit et de sécurisation des dépôts de produits chimiques dangereux.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

France / Suicides en prison : Eric Dupond-Moretti lance une enquête

Apple : la société dépasse le cap symbolique des 2.000 milliards de dollars en bourse