Les actes macabres et propos controversés ne manquent pas ces derniers temps au Sénégal. Le dernier en date dans cet égarement est la déclaration de l’animatrice de télévision Adja Astou. D’ailleurs, elle vient d’être convoquée par la gendarmerie, rapporte le site ivoirien Koaci.

En effet, alors que le sieur Ousmane Mbengue vient d’être déféré au parquet pour avoir appelé à « tuer beaucoup de femmes » après l’assassinat de la jeune Binéta Camara, voilà une autre déclaration qui a indigné plus d’un au pays de la Teranga.



Cette fois, l’énormité est sortie de la bouche de l’animatrice vedette de télévision 7TV Adja Astou.
La charmante animatrice, piquée par on ne sait quelle mouche, a avancé ce jeudi, lors d’une émission, que le viol est plus fréquent chez la communauté Pulaar.

« Le viol, dans les temps anciens, est propre à l’ethnie Hal Pular où les petites filles se faisaient violer par des adultes mariés », a déclaré Adja Astou.

Lire aussi : Meurtre de la jeune Binéta Camara : les premiers éléments de l’autopsie, des révélations sur le présumé auteur

Une vidéo dans laquelle l’animatrice tient ses propos est vite devenue virale sur le web sénégalais.

Ainsi, après le tollé suscité par sa déclaration, elle a présenté ses excuses publiques. Mais c’est peine perdu, les autorités en charge de l’ordre avaient de décider que la chroniqueuse de la 7TV en avait déjà trop dit.

Lire aussi : Togo : l’ONU rend hommage à 2 casques bleus togolais tués sur le champ de bataille

Selon nos informations, elle a reçu une convocation de la Section de recherches de la gendarmerie, le vendredi dernier. Convocation à laquelle elle doit répondre ce samedi dans la matinée, renseigne la source.