in

Sénégal : une maladie inconnue fait rage dans le pays

Alors que le monde est aux prises avec la pandémie de covid-19, une curieuse maladie a fait son apparition au Sénégal inquiétant les autorités et la population. Ce mal touche les pêcheurs dans l’ouest du Sénégal, non loin de la capitale du pays, Dakar, et se propage très vite.

Plus d’une centaine de cas ont été signalés ces dernières 24 heures entre les villes portuaires sénégalaises de Rufisque et Mbour, non loin de Dakar, a annoncé ce jeudi 19 novembre le journal Dakar Actu.

«On l’a remarqué à Mbour, cela fait plus de 10 jours. On a alerté, mais il n’y a pas eu de réaction de la part des autorités. La situation est très sérieuse […]. Plusieurs cas ont été détectés hier dans la soirée et les heures qui suivent risquent d’être décisives», a indiqué Pierre Mboup, président du quai de pêche de Rufisque, cité par Dakar Actu.

Les symptômes de la maladie inconnue ressemblent à ceux de la gale ; les malades ont des éruptions cutanées. 

Quarantaine imposée

Par précaution, les personnes touchées ont été mises en quarantaine au stade Ngalandou Diouf de Rufisque (sur décision du gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall) qui accueille actuellement quelque 300 personnes présentant les symptômes ; elles y ont été transférées de Toubab DialawYennNiangalNdépéNdiokoul Kaw, rapporte Sunugal24.net.  Le stade est sécurisé, seule l’équipe médicale y a accès, indique Sputnik.

La source de la maladie se trouverait en haute mer, car seuls les pêcheurs qui allaient pêcher entre Rufisque et Mbour ont été infectés, précise le média.

«D’après nos informations c’est une eau qui se trouve en haute mer qui serait à l’origine de cette maladie mystérieuse. C’est entre Mbour et Rufisque car seuls les pêcheurs qui ont eu à fréquenter ce secteur sont infectés ici à Rufisque», note Pierre Mboup.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Foot : James Rodriguez et la Colombie au bord de l’implosion

Togo : bonne nouvelle pour Santrinos Raphael