>

Shakira accusée de fraude fiscale : les autorités espagnoles annoncent qu’elle va être…

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le bras de fer entre Shakira et la justice espagnole s’annonce impitoyable. La chanteuse, qui traverse actuellement une période très compliquée de sa vie, va devoir répondre de ses actes devant les autorités judiciaires, qui l’accusent d’avoir soustrait 14,5 millions d’euros eu fisc, entre 2012 et 2014.

Un épisode dont la chanteuse se serait bien passée, elle qui a récemment annoncé sa séparation avec Gérard Piqué, après douze ans de vie commune. D’abord murée dans le silence, Shakira a finalement accepté de s’exprimer sur ce chapitre douloureux de sa vie, dans les colonnes de ELLE.

“C’est difficile pour moi d’en parler car je suis encore en train de le vivre, et comme je suis une figure publique, notre séparation n’est pas normale, Donc ça a été très difficile pas seulement pour moi, mais également pour les enfants. Incroyablement difficile”, a-t-elle expliqué. La priorité de la star d’origine colombienne : le bien de ses deux fils, pour qui elle tente de garder des relations apaisées avec le footballeur.

Pourtant, la mère de famille va bientôt devoir se concentrer sur une autre problématique : ses problèmes avec le fisc espagnol. Alors que la star avait refusé un accord avec le parquet, persuadée d’avoir les éléments pour contrer les accusations dont elle fait l’objet, Shakira sera prochainement jugée par un tribunal situé dans la périphérie de Barcelone, comme l’ont annoncé ce mardi les autorités judiciaires. Fin juillet, le parquet avait requis huit ans de prison contre la chanteuse, qui avait conservé sa résidence fiscale aux îles Bahamas, considérées comme un paradis fiscal, alors qu’elle vivait en Espagne depuis 2011.