>

“Shatta Wale souhaite le retrait de Black Sherif, il le considère comme une menace…”

Partager l'article sur :

Dr Wizla, un membre de la famille du mouvement Shatta Wale, a perdu son sang-froid et s’est attaqué au chanteur en lançant de folles allégations.

Selon lui, l’artiste ghanéen est un hypocrite et un menteur à qui on ne peut pas faire confiance. Cela fait suite à l’altercation entre Shatta Wale et Bullgod, qui a donné lieu à une déclaration officielle de la police ghanéenne.

Sur Facebook, Wizla a déclaré : « Yo Wale, puisque tu veux divulguer des secrets et mentir sur Bulldog en disant qu’il sait quelque chose sur la mort de Fenick, le défunt manager de Kwaw Kese, tu dois aussi dire aux Ghanéens ce que tu sais sur la mort d’Ebony et de Vybrant Fire ».

« Je t’ai dit que tu joues avec un feu que tu ne veux pas toucher, et que toute cette folie va bientôt t’arracher une larme de l’œil, top Falaaa. Je vais venir en direct aujourd’hui pour t’exposer sur la façon dont tu es allé aux funérailles d’Ebony et as versé de fausses larmes pour confondre les Ghanéens. Tu veux jouer, alors vas-y, fais-nous voir ton Fada », a-t-il ajouté.

Selon Wizla, Shatta Wale a également réfléchi à la manière d’éliminer Black Sherif de l’industrie musicale, car il le considère comme une menace.

« Dis-nous ce que tu sais sur la mort d’Ebony, et dis-nous ce que tu sais sur la mort de Vybrant Fire. Tu souhaites que Blacko soit écarté parce que tu le considères comme une menace, mais malheureusement, tu n’es pas assez fort comme avant pour le faire sortir », a allégué Wizla.

« Tes jours sont comptés mon frère, tu es en train de sombrer progressivement Falaaa, crois-moi sur parole », a-t-il conclu.

Shatta Wale n’a pas encore répondu à ces folles allégations.