Shinzo Abe conclut le Ticad en mettant l’Afrique en garde contre le surendettement

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a clos la septième édition de son sommet sur le développement de l’Afrique réunissant plus de 50 pays du continent en mettant en garde l’Afrique contre des niveaux excessifs d’endettement.

Lire aussi : Süper Lig : Emmanuel Adebayor a joué son 1er match contre Galatasaray ce vendredi (photo)

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe  a déclaré à Yokohama qu’apporter une assistance a l’Afrique, était une bonne chose. Mais il faut tenir compte du fardeau de la dette des pays africains qui reçoivent cette aide, et faire en sorte que ce fardeau ne devienne pas excessif.

Le Japon cherche ainsi à se distinguer d’une Chine conquérante en Afrique par des investissements du secteur privé de qualité plutôt que des financements publics au développement.

Lire aussi : États-Unis : Le procès du présumé cerveau du 11 septembre fixé

Mais le Japon est à la traîne en Afrique. Ses investissements sont cinq fois moins importants que ceux de la Chine. Ses exportations vers l’Afrique sont en faible hausse depuis 2001, alors que celles de la Chine ont été multipliées par 18.

Avec Rfi

Plus d'articles
Togo : Kaporal Wisdom a gêné le passage de Faure Gnassingbé ce jeudi 3 septembre