Entre le malien Sidiki Diabaté et l’ivoirien Debordo Leekunfa, ce n’est pas le grand amour. Sidiki Diabaté serait très en colère contre Debordo qui l’aurait traité d’hypocrite pour avoir soutenu le défunt artiste ivoirien Dj Afarat pour son concert du 31 mars 2018. Une situation qui a créé des confrontations par médias interposés suivies des propos injurieux au point de mettre aux prises leurs deux pays.

“Arafat est responsable de sa propre mort, il a couché avec femme des autres”, révèle Debordo Leekunfa (vidéo)

IFT

Alors que l’intervention de plusieurs acteurs du showbiz des deux pays calme peu à peu les choses, Sidiki Diabaté a relancé les hostilités avec des propos incendiaires sur une radio ivoirienne. « Debordo est une ordure. Je n’ai même pas envie de prononcer son nom, j’en profite pour demander pardon aux Maliens, car c’est à cause de moi qu’ils ont été insultés par ce machin, cette ordure. » a t-il déclaré.

Retrait des réserves du Franc CFA : un ex-fonctionnaire de la BCEAO tacle Patrice Talon

Sur les réseaux sociaux, la tension monte du côté des fans de Debordo qui invitent leur idole à ne pas répondre à ces propos “incendiaires”. Comme les fans, le célèbre Hassan Hayek, activiste et jeune libanais vivant en Côte d’Ivoire fustige cette intervention de Sidiki Diabaté qu’il accuse d’être éperdument à la recherche de buzz pour booster son prochain spectacle à Abidjan.

Avec Beninwebtv