in ,

Signal, Telegram, Viber : quelle application télécharger pour remplacer WhatsApp ?

À partir du 8 février 2021, WhatsApp se réserve le droit de partager vos données avec Facebook. Si ce n’est pas déjà fait, vous allez recevoir dans les jours et semaines à venir un message vous invitant à accepter les nouvelles conditions d’utilisation de la plateforme. Ces conditions impliquent que vous allez donner votre accord pour que l’application partage vos informations personnelles (numéro de téléphone, nom complet, adresse IP, etc.) avec toutes les entreprises appartenant à Facebook.

Les utilisateurs européens sont mieux lotis que les autres, puisqu’ils sont protégés par le Règlement général sur la protection des données (RGPD) qui réglemente la collecte des données. Néanmoins, si vous refusez la mise à jour, votre compte sera suspendu jusqu’à ce que vous changiez d’avis et vos archives temporairement gelées. Voici les alternatives qui s’offrent à vous si, comme des millions de personnes, vous souhaitez changer de messagerie.

Signal, la nouvelle application en vogue

Depuis l’annonce de ces changements de conditions d’utilisations sur WhatsApp (qui comptabilise près de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde), d’autres applications ont vu leur nombre de téléchargements grimper en flèche. C’est le cas notamment de Signal qui s’est hissée au top des téléchargements sur les différents stores en ce début d’année, avec plusieurs millions de nouveaux inscrits.



Développée par une entreprise américaine, elle garantit une protection optimale des données d’utilisateurs (chiffrement des données, possibilité de détruire les messages après discussion), avec des fonctionnalités très similaires à celles de WhatsApp. Elle a d’ailleurs été plébiscitée par Elon Musk qui a tweeté “Utilisez Signal”. Ce qui, ironiquement a propulsé de 91% l’action en bourse… de la marque de dentifrice !

Telegram, à nouveau populaire

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Telegram ? Cette application russe a été développée par des opposants politiques et a été largement popularisée il y a quelques années comme étant “la messagerie préférée des terroristes”. Et pour cause, elle jouit d’un système de cryptage très perfectionné. Grâce à l’annonce de WhatsApp, elle a déclaré avoir dépassé le seuil des 500 millions d’utilisateurs actifs en quelques jours.

Gratuite, comme Signal, elle a tout de même un point faible. Pour avoir accès à une protection maximale de ses données, il faut activer l’option dans les paramètres. Elle ne s’enclenche pas par défaut. Une information qui échappe probablement à la plupart des nouveaux utilisateurs simplement soucieux de s’éloigner de WhatsApp, nouvel objet du malin.

Viber, le retour d’une application oubliée

Si vous ne connaissez pas Viber, il s’agit d’une application de messagerie instantanée, exactement comme WhatsApp et le reste de ses concurrents. Elle partage d’ailleurs un logo similaire à la messagerie de Facebook, mais en violet. Vieille de 10 ans sur le marché, elle a construit sa communication sur le fait que ses serveurs ne conservent pas de traces des interactions entre utilisateurs, que ces derniers se passent par messages ou par appels.

Exactement comme les autres applications citées ci-dessus, elle assure un chiffrement de bout en bout de vos échanges. Vous l’aurez compris, elle aussi capitalise sur la sécurité des données qui est aujourd’hui menacée par Facebook. Son point fort par rapport à ses concurrents est qu’elle permet d’avoir des conversations de groupe sans limite de participants, à des appels de 20 personnes et même à des conversations communautaires.

Ave Femme Actuelle.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Trophée des Champions / PSG : la dédicace de Neymar à Alvaro Gonzalez

Togo / Fonction publique : Concours du ministère de l’économie ; Les listes et la répartition connues