in

Société : quand la nomophobie s’invite à Lomé

Image d'illustration

La nomophobie est une peur excessive liée au fait d’être séparée de son téléphone mobile.

Image d’illustration

Dans un monde gouverné par le numérique, nombreuses sont ces personnes qui ressentent constamment la peur de perdre leur smartphone ou simplement le signal réseau.

À Lomé, la capitale togolaise, les smartphones se vendent aujourd’hui comme des petits pains. Des moins âges aux plus âgés, il devient difficile pour ces utilisateurs de se séparer de leur “bijou”.

Partout dans les rues, en pleine circulation, en service, et même dans les lieux sacrés, impossible de se séparer de son smartphone. Les yeux sont toujours rivés sur l’écran. C’est devenu une véritable obsession.

Aux États-Unis, 47 % des propriétaires de smartphones affirment “être incapables de vivre sans leur smartphone”.

Au fond, nous sommes tous nomophobes. Il convient pour le diagnostic de s’apercevoir combien de fois nous déverrouillions nos smartphones par jour!



Cambriolé, Booba offre une fortune à celui qui lui ramènera son laptop

25 raisons de ne pas faire de cadeaux de Noël cette année