Soleil : de gigantesques éruptions solaires à craindre d’ici 100 ans ?

Les éruptions de notre Soleil et les super-éruptions se déroulant sur d’autres étoiles pourraient avoir bien plus de points communs que prévu. Les processus à l’origine seraient en effet les mêmes.

Une éruption solaire ou tempête solaire est un évènement primordial de l’activité du soleil provoquée par une accumulation d’énergie magnétique dans des zones de champs magnétiques intenses, au niveau de l’équateur solaire. 

Elle se produit périodiquement à la surface et projette au travers de la chromosphère (atmosphère hydrogénée du soleil) des jets de matière ionisée qui se perdent à des centaines de milliers de kilomètres d’altitude. 

Si des super-éruptions venaient à se produire sur notre Soleil, elles pourraient être mille fois plus puissantes que les éruptions les plus redoutables jamais enregistrées. Et, bien sûr, elles seraient dévastatrices pour notre monde, dépendant des réseaux électriques et des satellites.

Lire aussi : Togo : le chef de la brigade motorisée arrêté pour détournement

Les astronomes aimeraient beaucoup savoir si le Soleil pourrait produire des éruptions très violentes qui seraient des centaines de fois plus redoutables que les plus puissantes observées lors de ses derniers cycles d’activité. Car, en effet, un tel événement aurait sans doute, de graves conséquences sur nos sociétés (ultra) connectées et très dépendantes de l’électricité. 

Outre que les astronautes devraient alors s’enfuir au plus vite ou du moins se mettre à l’abri, de nombreux satellites en orbite seront endommagés ou anéantis.

Sur Terre, le ciel sera embrasé d’aurores spectaculaires et une grande partie des réseaux électriques sera dévastée, avec toutes les retombées que l’on peut imaginer dans le monde entier.

Bref, ce serait une catastrophe globale et nous ne sommes vraiment pas prêts à l’affronter, alertent les scientifiques. Des rapports en effet ont déjà signalé aux divers gouvernements le coût très élevé qu’aurait un tel phénomène. 

Cela est sans doute déjà arrivé dans l’histoire de l’humanité, mais jusque-là, les technologies et les sociétés n’en ont pas souffert. Aujourd’hui, à l’ère du « tout numérique », c’est une tout autre histoire. Qu’on se rassure quand même : la Terre ne s’arrêtera pas de tourner. 

Plus d'articles
Préfectures du Bas-Mono et des Lacs : ISME-Togo se vulgarise auprès des autorités