Somalie : le pays élit un nouveau président

Hassan Sheikh Mohamud a été choisi comme nouveau président de la Somalie, 5 ans après avoir été écarté de la présidence par les électeurs, selon les médias.

Il a remporté la présidence pour la deuxième fois à l’issue d’une élection attendue depuis longtemps, dimanche 15 mai 2022, dans ce pays troublé de la Corne de l’Afrique.

À l’issue d’un scrutin marathon auquel ont participé 36 candidats et qui a été retransmis en direct à la télévision d’État, les responsables parlementaires ont comptabilisé plus de 165 voix en faveur de l’ancien président Mohamud, soit plus que le nombre requis pour battre le président sortant Mohamed Abdullahi Mohamed.

La liste des candidats a été réduite à partir d’une longue liste qui comptait 36 noms au premier tour de scrutin.

En 50 ans, la Somalie n’a pas organisé d’élections à un seul électeur, un seul vote. Au lieu de cela, les scrutins suivent un modèle indirect complexe, dans lequel les législatures des États et les délégués des clans choisissent les législateurs du parlement national, qui à leur tour choisissent le président. Le troisième tour du scrutin a été décidé par 328 législateurs, et une majorité simple a suffi pour désigner un vainqueur.

Les analystes avaient prédit que le président sortant Mohamed – également connu sous le nom de Farmaajo en raison de son appétit pour le fromage italien – aurait du mal à se faire réélire. Aucun président en exercice n’a jamais été réélu en Somalie, où des clans rivaux se disputent intensément le pouvoir politique.

Bien que Mohamed ait atteint le troisième et dernier tour, on s’attendait à ce qu’il soit confronté à une forte concurrence de la part du président précédent, Mohamud.

Les législateurs ont choisi le prochain président du pays dans la capitale, Mogadiscio, qui était soumise à des mesures de verrouillage visant à prévenir les attaques meurtrières des rebelles.

Similaires