in

Sommet de Bruxelles : Joe Biden invité par l’UE

Les deux présidents des institutions européennes se sont entretenus le lundi 23 novembre 2020 avec Joe Biden, le président élu des États-Unis, et l’ont invité à Bruxelles pour « une réunion spéciale » l’année prochaine. « Je viens de parler au Président élu Joe Biden et je l’ai invité à une réunion spéciale à Bruxelles l’année prochaine avec (les dirigeants) de l’Union européenne », a annoncé sur son compte Twitter Charles Michel, le président du Conseil européen, l’instance des États membres.

« Reconstruisons une alliance forte entre l’UE et les États-Unis », a-t-il insisté. Les relations entre les deux blocs ont été tendues et tumultueuses pendant les quatre années de la présidence de Donald Trump, qui considérait l’Union Européenne comme « une ennemie ». « Je l’ai félicité pour sa victoire. C’est un nouveau départ pour le partenariat mondial entre l’UE et les États-Unis », a pour sa part annoncé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen sur Twitter. « Une Union européenne forte et des États-Unis forts collaborant ensemble peuvent façonner l’agenda mondial fondé sur la coopération, le multilatéralisme, la solidarité et les valeurs communes », a-t-elle souligné.

Partenariat transatlantique fort

Ursula von der Leyen et Charles Michel se sont entretenus séparément par téléphone avec l’Américain et chacun a communiqué de son côté, rompant avec une tradition de déclarations communes établie par leurs prédécesseurs, Donald Tusk et Jean-Claude Juncker. L’entretien entre Joe Biden et Charles Michel a duré une vingtaine de minutes, ont indiqué ses services dans un communiqué.

Le président du Conseil a plaidé pour un partenariat transatlantique fort. « Le moment est venu d’unir nos forces. Dans un monde en mutation, notre partenariat sera plus important que jamais pour protéger nos citoyens, relancer nos économies, arrêter le réchauffement climatique et créer un monde plus sûr », a-t-il insisté. « L’UE et les États-Unis auront toujours plus d’impact lorsqu’ils prendront des mesures ensemble », a-t-il conclu.



Charles Michel a par ailleurs « remercié » Joe Biden pour « son soutien sans équivoque » concernant la mise en œuvre de l’Accord de retrait conclu par l’UE avec le Royaume-Uni l’année dernière. « Cet accord préserve la paix et la stabilité en Irlande et respecte pleinement l’accord du Vendredi Saint », a rappelé Charles Michel. Joe Biden est né dans une famille catholique irlandaise installée aux Etats-Unis et insiste sur ses racines irlandaises.

L’entretien avec Ursula von der Leyen a porté sur les sujets de la compétence de la Commission, notamment les questions commerciales qui opposent les États-Unis et l’UE, la lutte contre la pandémie de Covid et le réchauffement climatique, deux priorités de l’UE.

Source : Le Figaro




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Trump donne son feu vert au processus de transition vers une administration Biden

Togo : Une institution financière recrute (23 novembre 2020)