in

Son gel hydroalcoolique lui explose au visage

C’est un véritable cauchemar qu’est en train de vivre Kate Wise. Grièvement brûlée par son gel hydroalcoolique, cette mère de famille de Round Rock (Texas) est actuellement hospitalisée aux soins intensifs. La vie de l’Américaine a basculé dimanche 30 août 2020. Ce jour-là, Kate venait de coucher ses trois filles quand elle a voulu s’installer au salon et regarder un film. Elle s’est désinfecté les mains avec du gel hydroalcoolique, puis a allumé une bougie.

 

 

Selon la Texane, la flamme est entrée en contact avec le flacon, qui a pris feu avant d’exploser. Sur une page GoFundMe, sa meilleure amie évoque «une explosion semblable à une bombe». «J’avais du gel désinfectant sur ma main, et toute ma main a pris feu. C’est également venu partout sur mon visage. En à peine cinq secondes, tout mon corps était consumé par les flammes», raconte la victime à KHOU.

Coronavirus : le gel hydroalcoolique abîme-t-il les bijoux ?

 

 

Pendant que les deux plus jeunes filles de Kate alertaient les voisins, la Texane est parvenue à retirer ses vêtements enflammés et à mettre sa fille handicapée ainsi que son chien à l’abri. Admise aux soins intensifs, Kate se dit chanceuse d’être en vie. Elle a subi des brûlures aux deuxième et troisième degrés sur les mains, le visage, les pieds et les jambes et aura besoin d’une chirurgie reconstructive. Sa maison a été partiellement détruite.

Elizabeth II : ce trait de caractère qu’elle apprécie chez Kate Middleton

 

 

Au-delà de ses propres blessures, c’est surtout le traumatisme infligé à ses filles qui bouleverse cette mère célibataire. «C’est une chose à laquelle nos enfants ne devraient jamais assister. J’étais littéralement en feu, et ça me tue parce que c’est quelque chose que je n’ai jamais voulu qu’elles aient à subir», confie-t-elle. Sur GoFundMe, sa meilleure amie appelle aux dons pour aider Kate à payer son traitement et à prendre soin de ses trois enfants.

 

 




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cameroun / MAD DOG : un redoutable chef de gang séparatiste tué par l’armée

Coronavirus : Le Premier ministre français Jean Castex annonce être un cas contact