Soprano marqué par une blessure profonde : “J’ai pété les plombs”, son fils aîné placé à la DDASS sans qu’il ne le sache !

Âgée de 16 ans, la star Soprano a vu son adolescence bouleversée par un événement majeur : la naissance de son enfant. Un fils qu’il n’a pas eu la chance de connaitre étant donné qu’il a été placé à l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) sans que le chanteur ne le sache. Cela constitue une douleur qui épingle la vie de l’artiste. En 2007, c‘est dans son album ‘’Puisqu’il faut vivre’’, que l’ancien membre des Psy 4 de la rime s’est adressé à son fils dans le morceau ‘’Parle-moi’’.

 

« Je ne l’ai jamais chantée de ma vie en concert, je ne la chanterais jamais en concert. Je l’ai écoutée le jour de l’enregistrement, je ne l’écoute plus. C’est une chanson qui te soigne. Heureusement que je l’ai faite, sinon je serais resté bloqué dans cette case-là » a reconnu l’un des coachs de The Voice Kids.

Dans ses confidences, il raconte comment est née l’une de ses plus grandes blessures. « J’étais avec une fille à l’époque, et elle était tombée enceinte. Par peur de la société, elle avait pris l’enfant et l’a placé à la DASS (Direction des Affaires Sanitaires et Sociales, ndlr) sans me le dire, je ne savais même pas qu’elle avait accouché. Ça m’a marqué, parce que sur les papiers, il n’y avait pas écrit mon nom, il n’y avait rien. Donc j’étais papa, mais je n’étais pas papa. Et j’ai pété les plombs » a raconté l’interprète d’À nos héros du quotidien. « Avec les années, j’ai compris qu’elle était jeune, qu’elle était perdue, qu’elle avait peur… » a-t-il dit reconnaissant avoir été habité dans un premier temps par la colère.

 

« Aujourd’hui, si nous devons reprendre contact, cela ne pourrait venir que de lui. Moi, je n’en ai pas le droit » avait-il dit au Parisien. Aujourd’hui, le rappeur de 41 ans est papa de trois enfants : Inaya (née en 2007), Lenny (né en 2009) et Luna (née en 2012). « Pour chaque album, je fais un enfant. Et chacun a sa chanson dans un de mes disques ».

Similaires