Deux membres de l’équipe DashMake aux côtés du DG de TogoCellulaire, Atcha-Dedji Affoh (milieu), à la cérémonie des récompenses. Gauche à droite : Yawovi Darwin et Atikleme Eddie.
Deux membres de l’équipe DashMake aux côtés du DG de TogoCellulaire, Atcha-Dedji Affoh (milieu), à la cérémonie des récompenses. Gauche à droite : Yawovi Darwin et Atikleme Eddie.

Il n’est pas rare sur nos routes de se retrouver face à un tragique accident ou d’être témoin d’un sinistre. Appeler les secours devient une obligation et non une option afin de sauver la vie de ses compatriotes.

Face à l’absence de technologies capables d’alerter les secours en un temps record et à la faveur du concours AppsTogo initié par Madame le ministre en charge de l’Économie numérique du Togo Cina LAWSON, l’application mise au point par la start-up Dashmake veut révolutionner le domaine des secours dans les cas d’urgence.

Présentation de SOS System

SOS System, telle est baptisée l’application créée à cet effet par la start-up togolaise Dashmake fondée par quatre jeunes togolais, Atikleme Eddie, administrateur réseaux ; Edorh Kévin, développeur d’applications ; Yawovi Helton, développeur d’applications ; et Yawovi Darwin, juriste d’affaires.

L’idée de cette application, selon ces jeunes, est née « après avoir assisté à un accident grave, où la victime était inconsciente et les témoins avaient du mal à indiquer exactement leur position aux secouristes ». L’occasion du concours s’étant présentée, et recherchant des idées originales, nous l’avions prise ».

Nul n’est à l’abri d’accidents, de vols, d’incendies ou autres sinistres et infractions, argumentent-ils. C’est pour cela que l’application SOS System a été conçue pour donner la possibilité à chaque citoyen, utilisant un Smartphone, de participer au sauvetage d’une vie, en cas d’accident ou d’un péril imminent.

Ainsi, le mobinaute, en téléchargeant l’application sur les dépôts d’applications tels que PlayStore, AppStore et sur le site web dédié à l’application ( http://sossystem.esy.es/ ), a sa solution en main. Dès qu’il est  témoin ou victime d’un sinistre ou infraction (accidents et cambriolage par exemple), il lance l’appel SOS à partir de son smartphone. L’appel alerte les services de secourisme qui disposent de la version Superviseur de l’application et leur permet de localiser sur une carte, la position exacte d’émission de l’appel SOS afin d’y déployer des agents.

L’innovation concrète

Table d'honneur la soirée des récompenses
Table d’honneur la soirée des récompenses

« Prenons un exemple d’accident de la voie publique qui se produit. Avec le système traditionnel, deux cas de figures pourraient entraver l’intervention rapide et efficace des secours. Le premier cas, le témoin ou la victime ne connait pas ou a oublié (sous le choc) le numéro des secours ; le deuxième cas, il ne connait pas l’endroit exact du sinistre ou n’arrive pas à l’indiquer sous le choc », expliquent-ils.

« Les innovations qu’apporte SOS System à ce propos sont, d’une part, en trois (3) touchers d’écran, le mobinaute peut alerter les secours et faire connaitre l’endroit exact du sinistre ; et d’autre part, les secours avec la version Superviseur à leur niveau, détermineront le chemin le plus court pour intervenir rapidement sur les lieux. En plus, un utilisateur de SOS  mobile qui se trouve dans les environs d’émission d’un appel SOS peut le recevoir et porter secours à la personne en danger ».

Trois des quatre membres de l’équipe, de gauche à droite : Yawovi Helton, Atikleme Eddie et Yawovi Darwin. / Edorh Kévin, en déplacement hors du pays
Trois des quatre membres de l’équipe, de gauche à droite : Yawovi Helton, Atikleme Eddie et Yawovi Darwin. / Edorh Kévin, en déplacement hors du pays

Donc, avec ces angles qui n’étaient pas pris en compte avant et qui le sont maintenant avec l’application SOS System, notre application se positionne donc comme l’une des rares sur le marché à servir utilement le social. Grâce à la touche particulière des créateurs, elle est une application citoyenne développée pour le citoyen afin de servir une cause noble, la cause sociale. Et c’est sans doute ces raisons qui ont milité en sa faveur, pour qu’elle décroche le deuxième prix à la première édition du concours AppsTogo, indiquent-ils.

Pour plus d’informations, accédez aux sites suivants : DashMake (  http://sossystem.esy.es/ ).

La Rédaction