SOS Torture en Afrique : 3 avocats togolais siègent dans l’administration internationale

La torture reste une pratique courante dans plusieurs pays d’Afrique. Pour lutter contre ce phénomène récurrent, un groupe judiciaire vient d’être créé, SOS Torture en Afrique.

Au total seize (16) avocats africains siègent au groupe d’intervention judiciaire dont trois (3) Togolais, en vue de mener à bien cette lutte en Afrique.

Lire aussi : Peine de mort : près de 20.000 personnes dans le monde attendent leur exécution

Initié par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) en collaboration avec l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), le groupe se veut de rassembler les acteurs du domaine en vue de trouver des voies et moyens pour mieux lutter contre la torture en Afrique.

Ces acteurs sont en formation depuis ce mercredi 10 avril 2019 à Lomé. Ils sont outillés sur l’utilisation du droit international dans les procédures nationales, le mécanisme indépendant de plainte et requête, la protection des victimes et témoins.

Plus d'articles
Une actrice de Riverdale accuse la série de ne laisser qu’une place secondaire aux acteurs noirs