Soudan : 50 ambassadeurs nommés par le régime Omar el-Béchir limogés

L’État soudanais continue sa purge. Cinquante ambassadeurs et une soixantaine de diplomates nommés par l’ancien régime d’Omar el-Béchir ont été limogés samedi par le Comité spécialement mis en place par les autorités de la transition en décembre.

Voici la faramineuse indemnité de retraite que Carlos Ghosn réclame à Renault

Dix ministres plénipotentiaires, cinq conseillers, douze premiers secrétaires et six deuxièmes secrétaires ont également été licenciés. À quoi il faut ajouter une vingtaine de cadres du ministère des Affaires étrangères, domaine réservé du clan d’Omar el-Béchir.

Soudan : l’ex-président Omar el-Béchir ne sera pas extradé à la CPI

L’ancien ministre et conseiller de l’ex-chef de l’Etat Mostafa Osman Ismaïl, ainsi que l’ancien haut responsable des services de renseignements Mutrif Siddiq avaient déjà été remerciés. De même que les conseils d’administration de la Banque centrale et d’une dizaine d’établissements bancaires publics, ainsi que les fidèles de l’ancien régime qui officiaient encore à la radiotélévision.

Plus d'articles
Fermeture exceptionnelle de l’Institut français au Togo ce mercredi