Soudan : démission de trois chefs militaires après une rencontre avec des leaders de la contestation

Trois membres du Conseil militaire ont démissionné à la suite d’une rencontre fructueuse  avec les leaders de la contestation, au Soudan.

Des négociations ont eu lieu mercredi entre le conseil militaire de transition et les militaires et les leaders de l’Alliance pour la liberté et le changement (ALC), qui regroupe les principales formations de la contestation, qui auraient débouché sur un accord et la démission de trois chefs militaires.

« Nous avons un accord avec la plupart des exigences présentées dans un document de l’Alliance pour la liberté et le changement (ALC) », a indiqué à la presse le général Shamseddine Kabbashi, porte-parole du Conseil militaire de transition, sans plus de détails. Selon l’un des leaders les deux partis se sont entendus sur la formation d’un conseil conjoint.

Depuis la destitution d’Omar El Béchir par l’armée, le 11 avril, les manifestants réclament la démission du conseil militaire et le transfert du pouvoir à un gouvernement civil.

Réunis au Caire, les chefs d’États africains, ont donné un délai de trois mois supplémentaire au Conseil militaire soudanais de transition pour une transition pacifique et démocratique.

Similaires