Devant le conseil de sécurité de l’ONU, Fatou Bensouda a de nouveau réclamé l’ex-Président Omar El Béchir, pour qu’il soit jugé devant la cour pénale Internationale pour les crimes dont il est accusé.

“Le moment est venu pour le peuple soudanais de choisir le droit au détriment de l’impunité et de veiller à ce que les suspects de la CPI dans le dossier du Darfour soient finalement jugés devant un tribunal”, a-t-elle déclaré.



La procureure s’est dite prête à engager des discussions avec les autorités soudanaises pour que lui soit livré Omar El Béchir qui n’a jamais été inquiété avant sa destitution.

En détention depuis avril, Omar el-Béchir a été informé dimanche d’accusations de corruption portées à son encontre.

Lire aussi Ligue 1 : bonne note pour le Togolais Matthieu Dossevi à Toulouse

Au pouvoir depuis 1989, Omar el-Béchir est réclamé par la CPI pour crimes de guerre, pour le conflit au Darfour qui a fait 300.000 morts et quelque 2,5 millions de déplacés.

Avec Koaci