Soudan du sud : l’accès aux hôtels pour les couples soumis à la présentation de certificats de mariage

Le gouverneur de Jubek, a publié ce samedi une décision interdisant les boîtes de nuit et fixant une limite de temps pour les bars dans la capitale du Soudan du sud, Juba, a-t-on appris d’Afrikmag.

Le gouverneur Augustino Jadalla Wani a expliqué que ce décret gouvernemental vise à lutter contre les actes immoraux commis dans les boîtes de nuit.

M. Augustino Jadalla a déclaré que les bars seront autorisés à ouvrir de 17 h 00 à 21 h 00 ou 22 h 00 mais que les boîtes de nuit seront totalement interdites.

« Les boîtes de nuit seront totalement interdites parce que, ce qui se passe dans ces lieux est très dangereux pour l’avenir de ce pays », a-t-il souligné.

Le gouverneur qui s’exprimait à l’issue d’une réunion avec le président Salva Kiir a évoqué la prostitution des enfants dans les boîtes de nuit.

Il a également noté qu’un contrôle strict sera imposé dans les hôtels. Toutes les personnes visitant les hôtels devraient désormais prouver qu’ils sont mariés avant de prendre des chambres.

Lire aussi Ghana : John Mahama approuve le passage du mandat présidentiel de 4 à 5 ans

« Encore une fois, nous avons adopté une résolution que nous devons présenter, surtout dans les hôtels. Si quelqu’un vient à l’hôtel avec une fille ou une femme, il doit produire le certificat de mariage. C’est ce que nous voulons introduire », a-t-il déclaré.

Il a suggéré que le Parlement national adopte une loi à cet égard. Sur les médias sociaux, les jeunes ont déclaré que ces décisions s’inscrivaient dans le cadre des mesures gouvernementales visant à empêcher leur mouvement de protestation pacifique annoncé, qui devrait commencer le 16 mai pour chasser le président Salva Kiir et son régime.

Plus d'articles
Togo : l’ANPE recrute pour ces postes (15 mai 2020)