Soudan / Justice : l’ex-président Omar el-Béchir risque la peine de mort

Ce mardi 21 juillet 2020, Omar el-Béchir, le dictateur renversé le 11 avril 2019 et mis en prison va comparaître devant la justice à Khartoum (Soudan). Il sera jugé pour son coup d’Etat perpétré en 1989.

Arabie saoudite : le roi Salmane hospitalisé ce lundi

Ce sera la première fois dans le monde arabe qu’un auteur d’un coup d’Etat réussi sera jugé. Et la peine de mort pourrait être la sentence qui attend l’ex-président soudanais Omar el-Béchir.

Le procès est vu comme un avertissement à toute personne qui essaiera de détruire le système constitutionnel. Cependant, il y a certains qui pensent qu’il s’agit d’un procès politique.

RDC : le procès en appel de Vital Kamerhe annoncé sur le 24 juillet

M. Béchir sera dans le box des accusés avec 10 autres militaires et 6 civils, pour répondre du putsch [coup d’Etat] de 1989 au Soudan, devant une cour spéciale composée de 3 juges. Ils auront pour leurs défenses 150 avocats.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo : top 5 des artistes talentueux toujours restés dans l’ombre