Soudan : un nouvel accord de sortie de crise sur la table des militaires et contestataires

Les médiateurs de l’Éthiopie et de l’UA africaine ne désespèrent pas. Après le rejet unilatéral de Khartoum de ne pas considérer la précédente proposition, les deux médiateurs reviennent à nouveau à la charge. En effet, ils ont déposé un nouvel accord de sortie de crise sur la table des deux parties, censées de donner une suite au plus tard au 30 juin. Que propose-t-on donc dans ce nouvel accord ?

Selon plusieurs sources proches de la médiation, le texte reprend la proposition de la semaine précédente avec des avancées notables. À en croire Rfi, le conseil souverain serait constitué de 15 membres avec une majorité civile et une présidence tournante entre militaires et civils.
Le gouvernement serait constitué uniquement de technocrates dont la présidence revient à l’opposition. Les ministre de la Défense et de l’Intérieur seraient quant à eux choisis par les militaires du CMT. Une proposition qui, selon le médiateur de l’UA Mohammed El Hacen Lebatt et l’ambassadeur d’Éthiopie à Khartoum Mohammoud Dirir, respecte la volonté du peuple soudanais.

Lire aussi Soutien d’Arafat à Krepin Diatta : des internautes lui rappellent ses injures à l’endroit de Maria Mobil

Du coté des militaires, aucune voix officielle ne s’est encore prononcée, mais la coalition de l’opposition annonce une rencontre entre les leaders pour discuter de la question. Désormais, le peuple soudanais garde son souffle, espérant que ce énième accord soit synonyme de consensus entre militaire et contestataires.

Avec Bénin Web Tv

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : Ouverture d’une Licence en SVT à l’Université de Kara