Soupçon de poison dans un débit de la boisson locale ‘Tchoukoutchou’ : des morts s’enchaînent dans un village

La commune de Bingerville dans le district d’Abidjan, est en ce moment soumis à l’un des plus grands drames de son histoire. Depuis le samedi 29 juin au soir, les morts s’enchaînent au village Abatta, sans qu’on ne puisse réellement identifier la cause.

À cette heure, le nombre de personnes décédées est porté à 11. Le malaise survient brusquement, puis la mort intervient en quelques minutes chez les victimes, sans qu’on ne puisse rien tenter.

Selon des témoins qui rapportent les faits à Koaci, dans cet hameau habituellement paisible, situé en pleine ville entre les deux communes de Bingerville et Cocody, les victimes ont commencé à être enregistrées dans la nuit de samedi à dimanche avec plus de 04 décès.

Lire sur Grâce à de nombreux départs, le Real Madrid réalise un record de ventes !

La cause du drame pourrait être liée à un empoisonnement dans un débit de boisson. En effet, les premières investigations privilégient cette hypothèse pour avoir constaté que toutes les victimes ont consommé de la boisson frelatée, traditionnellement appelée Toukoutou dans le même lieu samedi.

“Depuis samedi soir tout ceux qui ont bu du Toukoutou chez une vendeuse du village, sont en train de mourir. Il y eu un empoisonnement…ont également appuyé tous les témoins contactés par Koaci mardi soir.

La gendarmerie s’est pour l’heure saisi des faits. Elle a aussi procédé à l’interpellation de la tenancière du débit de boisson mis en cause.

Quant à la population, la crainte est grande, et les personnes ayant effectué samedi un passage chez la bonne-dame sont invitées se faire identifier.

Plus d'articles
USA : Donald Trump accuse Google d’être politiquement Tendancieux