in ,

Stabilité au Mali : le Togo plaide pour une forte mobilisation internationale

Depuis le mois d’août, le Mali traverse une période d’instabilité relative au putsch qui a conduit à la démission de son ancien président Ibrahim Boubakar Kéita (IBK). Alors, la communauté internationale ne ménage aucun effort pour soutenir le pays.

C’est également dans cette optique que le ministre des affaires étrangères Robert Dussey a appelé ce lundi 30 novembre 2020 à la solidarité des pays africains et à la mobilisation des partenaires internationaux, pour une consolidation de la paix, de la sécurité, et pour l’enracinement durable de la démocratie au Mali.

Le chef de la diplomatie qui s’exprimait au nom du Chef de l’Etat, participait à Bamako à la réunion inaugurale du groupe de soutien à la transition.

La rencontre co-présidée par l’UA, la Cedeao et l’ONU, était consacrée aux priorités de la transition et aux différentes réformes à mettre en œuvre sur les plans institutionnel, politique, sécuritaire et économique. Il s’agissait également pour les participants, représentants de pays, d’organisations et d’institutions d’examiner les défis sécuritaires dans la zone sahélienne.

Le Togo, qui a une nouvelle fois réaffirmé son soutien indéfectible à l’initiative, a exhorté les uns et les autres à appuyer le Gouvernement de transition et le peuple malien, et à soutenir tous les mécanismes pouvant contribuer à réduire la pauvreté et à améliorer le bien-être social des populations, surtout les couches les plus défavorisées. Le tout « en tenant compte des priorités et des réformes contenues dans la Charte de la transition ».

Illustration du rôle majeur et de la forte implication du Togo dans le processus, la prochaine réunion du Groupe de Soutien se tiendra à Lomé.

 

 

Avec RepubliqueTogolaise

 




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

“Maman j’ai raté l’avion” : l’actrice Catherine O’Hara recrée une scène culte qui devient virale

Ligue des Champions : Twitter se déchaîne après la débâcle du Real Madrid