Star : la dernière danse de l’impressionnant Adebayo

S’il y a bien un footballeur qui correspond parfaitement à la maxime du célèbre poète irlandais «il ne faut pas se fier aux apparences», c’est bien Adebayo Akinfenwa.

Avec ses 105 kilogrammes pour 1,85m, l’attaquant anglais a néanmoins réussi à se faire un nom dans le football outre-Manche, et ce malgré une carrière passée principalement entre les troisièmes et quatrièmes divisions, entre-semées de passages en Lituanie et au Pays de Galles.

Et pour le dernier match de sa carrière en finale de play-offs face à Sunderland, le buteur de 40 ans espère offrir aux supporters des Wanderers la promotion en Championship, qu’ils ont déjà connus lors de la saison 2020/2021 avant de retrouver dans la foulée le troisième échelon.

Pour se rendre compte à quel point La Bête a laissé une empreinte dans le paysage footballistique anglais, au-delà de son parcours atypique, il faut voir au-delà du rectangle vert.

En plus d’être suivi par plus d’1,4 million d’abonnés sur Instagram – soit plus que certains comptes officiels de clubs de Premier League et de posséder une marque de vêtements Beast Mode (en rapport avec son surnom), Akinfenwa a reçu les éloges de l’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola, qui l’avait considéré comme une «légende du football anglais» en conférence de presse avant d’affronter Wycombe en Coupe de la Ligue à l’Etihad (victoire de City 6-1).

 Le coach de Liverpool Jürgen Klopp l’avait même félicité pour la montée en Championship il y a deux ans, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux…

Similaires