in ,

Startupper de l’année par Total : l’antivol qui fait des émules

Djahini Latifou Koko au milieu
Djahini Latifou Koko au milieu

La start-up G.I.T (Groupe d’innovation technologique) avec son invention appelée ‘Antivol technologique’ est arrivée deuxième à l’édition 2016 du challenge ‘Startupper de l’année par Total’.

Portée par trois jeunes Togolais, Akagla Koffi, Koulekpo Toussaint et Djahini Latifou Koko, leur idée est partie du constat de la récurrence des vols des engins motorisés et véhicules. Par exemple, de sources officielles, en 2015, plus de 7.000 motos et 30 voitures volées ont été déclarées à la Police nationale.

Le dispositif qui a fait cet émule lors du concours, « donne une possibilité aux automobilistes de pouvoir couper le moteur de leurs engins en stationnement ou en cas de vol. La récupération de l’engin volé sera donc effectuée avec la collaboration de la police nationale après un traçage GPS », explique Djahini L. Koko du G.I.T.

Pour cette jeune start-up en création qui repart avec un chèque de 6 millions de francs Cfa à l’issue de ce challenge, « Avec ce merveilleux prix, poursuit-il, nous comptons lancer cette entreprise pour créer des emplois ; et contribuer à redonner de la joie aux victimes de ces vols d’engins, en leur permettant de les retrouver grâce à notre produit. »

Les gratitudes vont « particulièrement au Directeur Général de TOTAL Togo, M. Adrien Béchonnet, à tous les membres du jury du concours. »

Fort de cette expérience enrichissante, le jeune entrepreneur Djahini s’adresse à ses frères et sœurs qui hésitent en ces termes, « il faut que nous croyions en ce que nous entreprenons. L’entrepreneuriat nous permet de nous réaliser et contribue à la création de richesses pour le développement de notre Nation ! »



Fonds de financement pour des projets de recherche

Demain il fera beau