in ,

Steve Jobs : ces 2 choses sur lesquelles il s’est trompé au cours de sa vie

Steve Jobs, le co-fondateur d’Apple, décédé il y a près de 9 ans -5 octobre 2011- continue d’occuper les discussions sur l’évolution de la tech. À partir de 1976, lorsqu’il a commencé l’aventure, il a participé grandement à la révolution dans le domaine de la micro-informatique et du numérique en l’espace de 30 ans.

En plus d’être à l’avant-garde des produits technologiques, Steve Jobs a été reconnu pour sa capacité à prédire l’avenir. Après tout, comme le dit l’une de ses citations préférées, « le meilleur moyen de prédire l’avenir est de l’inventer ». Mais avec le recul, bien que de nombreuses prédictions de Steve Jobs soient exactes, certaines étaient erronées.

Les 2 grandes prophéties erronées de Steve Jobs

En 1983, dans un entretien avec Playboy, M. Jobs avait déclaré : « Je pense qu’il y aura beaucoup d’innovation dans le domaine des logiciels mais pas dans celui du matériel ». En effet, lorsque M. Jobs accordait l’entretien, le principal rival d’Apple dans la production de PC était IBM.

Il n’était donc pas totalement hors propos lorsqu’il a déclaré : « Je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de sociétés aux troisième et quatrième places, et encore moins des sociétés aux sixième ou septième places. La plupart des nouvelles entreprises innovantes se concentrent sur les logiciels. Je pense qu’il y aura beaucoup d’innovation dans les domaines des logiciels mais pas du matériel ».

En fait, c’est le géant de l’informatique Microsoft qui a rapidement dépassé le peloton, ce qui a conduit à une telle emprise sur le marché que le gouvernement américain a fini par enquêter sur son comportement anticoncurrentiel.

Elon Musk et Steve Jobs : Bill Gates révèle la différence entre les 2 entrepreneurs

Aujourd’hui, les plus gros profits sur les logiciels sont partagés entre trois grands noms -Microsoft, Apple et Google-, tandis que la bataille matérielle se poursuit : Samsung, Dell, HP, Acer et d’autres sont tous en concurrence. C’est sur ce point que Steve Jobs s’est trompé.

M. Jobs avait également tort lorsqu’il a déclaré dans un entretien accordé à Wired en 1996 : ‘Le Web va-t-il changer la vie de millions de personnes ? Non.’

En gardant à l’esprit tout ce sur quoi il avait raison, il est assez étonnant de constater à quel point Steve Jobs a sous-estimé l’effet global de toute la technologie qu’il défendait. Peut-être était-il simplement modeste « Le Web va être très important. Est-ce que ce sera un événement qui changera la vie de millions de personnes ? Non. Enfin peut-être. Mais ce n’est pas un oui assuré pour l’instant. »

« Ce ne sera certainement pas comme la première fois que quelqu’un a vu une télévision. Ce ne sera certainement pas aussi profond que lorsque quelqu’un du Nebraska a entendu une émission de radio pour la première fois. Ce ne sera pas si profond ».

Lorsqu’on tient compte du nombre de personnes qui utilisent quotidiennement Internet pour leurs besoins commerciaux, leurs interactions sociales, les divertissements, les connaissances et les actualités, on dirait que Steve Jobs s’est bel et bien trompé.

Avec Business Insider



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 : perdre l’odorat serait une bonne nouvelle

Brigitte Macron : d’où vient son masque à la valeur inestimable ?