A$AP Rocky risquait une peine de six mois de prison ferme, il s’en sort avec du sursis. Le rappeur américain a été condamné mercredi 14 août en Suède avec sursis pour violences à la suite d’une querelle violente à la fin de juin à Stockholm.

Deux membres de l’entourage de l’artiste ont aussi été condamnés par le tribunal pour la même raison. Ils devront payer une amende de 12 500 couronnes suédoises, soit 1 200 euros au total.



Lire aussi : Une Philippine et son fils adolescent expulsés de l’Israël

Le tribunal précise dans son communiqué que « Dans son évaluation générale, le tribunal estime que l’agression n’a pas été d’une nature suffisamment grave pour justifier une peine de prison ferme ».

A$AP Rocky, de son vrai nom Rakim Mayers, avait été arrêté après une bagarre dans la rue de la capitale suédoise le 30 juin et placé en détention hésitant qu’il fuirait à l’étranger. Il avait été remis en liberté le 2 août à l’issue de son procès, dans l’attente du jugement.

Lire aussi : Togo : vers une règlementation de l’utilisation des drones

Le rappeur avait immédiatement quitté la Suède à bord d’un jet privé en direction de la côte ouest des Etats-Unis. Il a donné dimanche son premier concert depuis son retour dans le cadre du Real Street Festival, à Anaheim en Californie.

Miss Togo 2019